Rechercher
  • Patrick Lerot

Je t’aime. Mais notre amour n’est pas possible…ici.


Il arrive au détour d’une porte qui s’ouvre, une rencontre qui bouleverse votre vie.

Avec cette porte, c’est votre cœur tout entier qui s’ouvre.

Vous vous connectez à l’autre. Une de ces connexions entière… Bien au-delà de l’entendement.

C’est tout votre corps qui résonne.

Vous ressentez une connexion intellectuelle, physique, spirituelle, affective…

Chaque partie de votre corps et de votre coeur est en éveil.

En éveil et endormi à la fois.

Vous pensez avoir trouvé votre âme sœur.

Puis la réalité de ce monde, les égos, les blessures, les priorités,… vous éloignent.

Votre tête et votre cœur éclatent.

L’âme sœur.

Tout réside en ces deux mots.

On pense souvent pouvoir vivre une histoire d’amour terrestre avec une âme sœur.

Tellement l’intensité de la connexion est forte.

Et c’est tout à fait possible que ça se passe comme ça à vrai dire.

Mais souvent, si vous rencontrez une âme sœur, l’amour que vous avez l’un pour l’autre (je devrais dire l’une pour l’autre) est de l’ordre de l’éternité. De l’irréel.

Chaque heure passée en sa compagnie semble ne durer qu’une seconde.

Vous vivez comme hors du temps, du réel terrestre.

Et ce retour sur terre peut être équivalent à chute d’un immeuble de 11 étages.

Et pourtant ce lien reste. Comme il a d’ailleurs toujours existé.

Avant votre naissance et il durera après votre mort.

Un lien d’âmes.

Tout cela est bien différent de la passion amoureuse. Qui est plutôt destructrice, exclusive. Enflammée.

Il y a quelque chose de beaucoup plus beau dans une histoire d’âmes.

De plus lumineux.

Ça n’enlève en rien la tristesse et l’amertume des émotions ou des sentiments brisés.

Plutôt des désillusions…

Il y a une dimension angélique dans cette relation.

Si vous vivez ce genre de relation, identifiez là.

Parce qu’elle a beaucoup à vous apprendre…

Quelle qu’en soit l’issue.

Aimez-vous.

Patrick

132 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout