Rechercher
  • Patrick Lerot

Pouvez-vous m’aider à gérer mes émotions ?


Avec plaisir !…

Pour commencer, je voudrais apporter une précision quant au terme « gérer » qui me titille un peu quand on parle d’émotions.

Gérer sonne à mes oreilles comme si vous deviez manager vos émotions, les contrôler, les diriger.

Aussi, je vous propose de plutôt utiliser le terme « comprendre » ou même « écouter » vos émotions.

Vous comprendrez après pourquoi je préfère cette terminologie.

Les émotions qu’est ce que c’est, à quoi ça sert ?

Selon certaines études il existent soit cinq, soit six soit sept émotions principales. Qui se déclinent ensuite en une immense palette de couleurs émotionnelles.

J’ai pour ma part l’habitude d’en répertorier six ; Quelles sont-elles ?

La peur, la colère, le dégoût, la tristesse, la surprise et enfin...la joie.

Six principales dont quatre qu’on a plutôt tendance à avoir envie d’éviter, quatre à connotation communément négative, et une (la joie) qu’on qualifie de positive (je n’ai jamais entendu personne être triste d’être joyeux :-)). Et la dernière (la surprise) partagée entre les bonnes et les mauvaises... surprises.


Je suis convaincu qu’il y a deux raisons importantes pour lesquelles les émotions existent.


La première nous donne une information quant à nos valeurs et à nos besoins.

Valeurs ? Besoins ?

Pour faire simple prenons un exemple.

Une jeune fille fait du sport à haut niveau. Donc elle a aussi un régime alimentaire adapté à ce sport de compétition. Toutefois, quand elle ouvre le frigo chez ses parents, elle ne trouve que des plats préparés. Malgré ses demandes spécifiques. Une fois, ça passe. Deux fois, ça passe moins. Et plus ça se répète, plus c’est inacceptable pour elle. Et un jour, elle se met en colère.

Pourquoi ? Si le besoin de base d’être nourrie peut être satisfait, son besoin d’une alimentation particulière ne l’est pas. En outre, d’autres valeurs sont bafouées. Notamment, elle ne sent pas respectée ou pas reconnue dans sa discipline ou dans ses besoins spécifiques.

La deuxième.

Je vais faire ici allusion à l’intuition..

Perché ? Why ? Waarom ? Warum ? Por qué ? 为什么?Pourquoi ????

Et bien tout simplement parce que c’est le moyen le plus simple et le plus commun qu’a trouvé notre petite voix intérieure de se faire entendre.

A moins d’être sociopathe, nous avons tous des émotions. Nous ressentons tous de la joie, de la tristesse, etc...

Donc au-delà des valeurs et des besoins, quand vous ressentez une émotion particulière, demandez vous quel événement, quelle situation vous êtes en train de vivre. Demandez vous quelle personne vous êtes en train de fréquenter.

Posez-vous. Et observez…

Observez ce qui vous entoure et qui vous entoure.

Observez et ressentez ce qui se passe à l’intérieur de vous…

Est ce que c’est ok ? Ou pas…

Et si vous étiez ailleurs ? Ou avec quelqu’un d’autre ? Comment vous sentiriez-vous ?

Vous commencez à comprendre ?

Tant mieux…

Remerciez vos émotions d’avoir communiqué avec vous.

Et si vous le souhaitez, vous pouvez toujours développer d’autre compétences comme «écouter» votre petite voix intérieure. Vraiment écouter. Ou ressentir ce que votre intuition veut vous raconter. Ou encore voire les signes qui sont mis sur votre route…

Dans tous les cas… Aimez-vous.

A bientôt,

Patrick

60 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout