Rechercher
  • Patrick Lerot

Récupérer ses fragments d'âmes.


L’âme est cette étincelle d’énergie qui n’a rien à voir avec l’intellect.

Cette part de nous qui nous donne de la légèreté, de l'insouciance, de la créativité, de la joie de vivre…

Etre « entier » c’est non seulement vivre de manière rationnelle et cartésienne comme notre civilisation le requiert, mais c’est aussi vivre en accord avec sa mission de vie et dans la complétude de son âme.

L’expression « Vivre en son âme et conscience » prend dès lors toute son importance.

Au travers de certains traumatismes actuels ou passés, des fragments d’âmes peuvent se détacher.

Par exemple, il se peut que lors d’une séparation amoureuse, une part de votre âme soit restée accrochée à votre ex.

Ou si vous avez vécu de la manipulation ou de la perversion, voire un viol... Ce qui est alors assimilé à du «vol» de fragment d’âmes.

Ces parties d’âmes peuvent se retrouver piégées dans le passé, prisonnières de ces traumatismes et/ou de ces relations même fort anciennes parce que d’une manière ou d’une autre, vous avez renoncé à certains de vos pouvoirs. Dans cette vie-ci ou dans une autre.

Ça peut être le cas aussi si vous avez perdu un jumeau, ou dans le cas d’un avortement ou d’une fausse couche.

Il se peut aussi qu’inconsciemment, vous ayez donné la permission à ces événements de retenir un morceau de votre âme.

Ce qui peut avoir pour conséquence un sentiment de vide que vous cherchez peut-être à combler par la nourriture, l’alcool, une sexualité exacerbée ou une autre forme de dépendance affective par exemple et qu’il est difficile à combler.

La conséquence principale en est une perte d’énergie plus ou moins grande en fonction de la quantité des traumatismes, de leur importance et de la résolution qu’on y a apporté...

Une perte d’âme contient une dimension à la fois psychique, émotionnelle et spirituelle.

Il convient donc, en parallèle à une thérapie « conventionnelle », de récupérer ces fragments d’âmes.

On situe communément le « siège » de l’âme dans notre corps au niveau du chakra du cœur. Un travail énergétique me semble donc déjà un bon départ pour « réparer » les parties endommagées.

Il existe aussi chez les chamanes des soins guérisseurs d’âmes.

Une hypnose adaptée et combinée à une dimension spirituelle et énergétique permet aussi de récupérer ces morceaux d’âmes « perdus »…

Et comme il s’agit de l’âme, on va évidemment parler d’amour inconditionnel, l’amour de l’âme... Plus vous agissez dans cet amour plus vous êtes efficace.

Si vous êtes guérisseur, il se peut que vous vous vidiez de votre énergie à force de la donner aux autres. Vous pouvez aussi être un guérisseur qui s’ignore. Par exemple, si vous avez tendance à donner plus qu’à recevoir, à faire passer le bien des autres avant le vôtre.

Pensez donc à rééquilibrer la balance. Et rééquilibrer la balance ne veut pas forcément dire que vous recevez quantitativement autant que vous donnez. On sait tous que donner fait autant de bien à celui qui donne qu’à celui qui reçoit. Voire plus. Par contre cette balance doit être équilibrée qualitativement…

Pensez donc à vous purifier et vous recharger psychiquement et énergétiquement.

Aimez-vous.

Patrick

127 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout