Rechercher
  • Patrick Lerot

Tout le monde est un artisan de lumière s’il le veut….

"C'était un cordonnier, sans rien d'particulier Dans un village dont le nom m'a échappé Il faisait des souliers si jolis, si légers Que nos vies semblaient un peu moins lourdes à porter

Il y mettait du temps, du talent et du cœur Ainsi passait sa vie au milieu de nos heures Et loin des beaux discours, des grandes théories À sa tâche chaque jour, on pouvait dire de lui Il changeait la vie

C'était un professeur, un simple professeur Qui pensait que savoir était un grand trésor Que tous les moins que rien n'avaient pour s'en sortir Que l'école et le droit qu'a chacun de s'instruire

Il y mettait du temps, du talent et du cœur Ainsi passait sa vie au milieu de nos heures Et loin des beaux discours, des grandes théories À sa tâche chaque jour, on pouvait dire de lui Il changeait la vie

C'était un p'tit bonhomme, rien qu'un tout p'tit bonhomme Malhabile et rêveur, un peu loupé en somme Se croyait inutile, banni des autres hommes Il pleurait sur son saxophone

Il y mit tant de temps, de larmes et de douleur Les rêves de sa vie, les prisons de son cœur Et loin des beaux discours, des grandes théories Inspiré jour après jour de son souffle et de ses cris Il changeait la vie Oh, il changeait la vie Il changeait la vie Oh, il changeait la vie Il changeait la vie"

Cette chanson de JJ Goldman illustre très bien ce qu’est le travail d’un artisan de lumière.

Certes, il est souvent question de grande spiritualité quand on parle d’artisan de lumière.

Le travail de l’artisan de lumière quel qu’il soit, consiste en une forme de guérison spirituelle au niveau personnel et planétaire.

Il est question d’élever sa propre énergie, son propre niveau vibratoire.

Cette vibration se répercute sur nous bien évidemment mais aussi sur les gens qui nous approchent. Elle permet d’élever les autres, de les guider, de les guérir.

Par son travail, l’artisan de lumière se connecte à des êtres spirituels, à des fréquences bienveillantes qui irradient un niveau de conscience plus élevé.

Ceci peut se faire en conscience, en faisant appel directement aux anges, aux maîtres ascensionnés par exemple.

Un artisan de lumière travaille avec des énergies par la force de l’intention, de la volonté, en la dirigeant vers des gens, des situations, des endroits.

Toutefois, travailler avec la lumière de manière consciente et assumée, faire appel à des guides ou des maîtres ascensionnés, des anges, des archanges,… peut paraître farfelu pour certains.

La spiritualité n’est pas réservée au Dalaï Lama, à Gandhi ou Bouddha, ni même aux énergéticiens de toutes souches...


C’est pourquoi ce travail peut aussi se faire de manière naturelle, automatique, inconsciente… juste en faisant.

Changer la vie comme le dit Goldman, c’est œuvrer PLEINEMENT, au quotidien, dans la tâche qu’on a choisi. Quelle qu’elle soit ! Ca aussi, c’est se connecter à ses guides, à la lumière. Le professeur, le cordonnier, le p’tit bonhomme et tous les autres

dans chacune de leurs actions élèvent leur propre taux vibratoire et par leurs actions sincères élèvent la vibration des autres.

Et si vous travaillez de manière consciente et énergétique avec la lumière, apprenez aussi à ne pas être que spirituel. Pensez à travaille l’enracinement : promenez vous dans la nature, prenez le soleil, cuisinez, jardinez, écoutez de la musique, faites l’amour... :-)

Aimez-vous,

Patrick

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout