Où me trouver?

Rue de la grosse pomme 1b

7000   MONS

+32 475 937 367

N° d'entreprise :0636.915.856.

Compte : BE64 0017 6734 5252

  • Facebook Social Icône

CONTACT

© Par Patrick Lerot

Rechercher
  • Patrick Lerot

Hypnose spirituelle : Régression dans les vies antérieures et entre-vies.

L’hypnose est aussi appelée « état modifié de conscience ».

Quand vous vous rendez chez un hypnothérapeute, il vous guide pour recréer cet état naturel, pour vous permettre d’atteindre un objectif particulier, que vous avez généralement déterminé ensemble. Il vous sert de guide, de technicien spécialisé en hypnose. On peut l’utiliser dans différents buts : surmonter le stress, les angoisses, les phobies ; améliorer sa confiance en soi ; se préparer à un accouchement, une visite chez le dentiste, une opération ; traiter la douleur, les verrues, et bien d’autres cas encore…


Abordons maintenant l’aspect spirituel de la démarche. Parce que oui, on peut utiliser l’hypnose dans une approche spirituelle. De deux manières.

D’abord en régression dans des vies antérieures, ensuite pour se rendre dans l’entre deux vies. Je vais détailler chacune des deux.


A qui s’adresse ce type d’hypnose ?

A toute personne désireuse de développement personnel. Bien que la curiosité d’explorer sa nature spirituelle puisse être une motivation valable, le sujet doit surtout être animé d’un sincère désir de grandir et de cheminer grâce à son expérience. Autrement dit, l’hypnose spirituelle de régression est un processus qui appuie l’âme dans son évolution. Dans cette perspective, sans être fondée dans une croyance ou une religion quelconque, il s’agit tout de même d’une démarche à caractère sacré, non pas d’une expérience de tourisme spirituel.

La régression dans les vies antérieures

La personne que vous êtes devenue aujourd'hui s'est construite tout au long de cette vie.

Partons du principe qu'elle est constituée d'un corps physique (même s’il s’entend qu’au-delà du corps physique nous sommes constitués de différents corps énergétiques) et d'une âme. Et que cette âme a été incarnée dans plusieurs vies.

Votre âme s'est donc construite à travers toutes ces incarnations...

Retourner dans des vies antérieures permet alors de comprendre pourquoi, aujourd'hui, vous affrontez les mêmes blocages répétitifs. Et au-delà de ça, d'utiliser ces découvertes pour avancer.

Lors d’une régression dans une vie antérieure, nous demandons à votre conscience supérieure de vous donner accès à une vie qui a une influence marquée sur votre vie actuelle. Dans cette perspective, vous pouvez accéder à des vécus, des connaissances ou des émotions remarquables. En accédant à une (ou plusieurs) vie antérieure, vous pouvez :

- comprendre certaines des influences karmiques sur votre vie (les raisons de certains événements, la place de certaines relations, les leçons que l’âme doit tirer de ces événements et relations.)

- dépasser certaines limites ou influences au niveau énergétique qui peuvent entraver votre plein accomplissement dans votre vie présente,

- accéder de nouveau à certains savoirs ou à de l’information d’une vie passée dans le but de vous aider à progresser en tant qu’âme.

S’il le tourisme spirituel n’est pas l’attitude appropriée pour cette démarche, la curiosité reste une très belle qualité. Vous avez le droit de douter, le droit de vous poser toutes les questions du monde par rapport à ce qui va se passer. Parce qu’il se passe toujours quelque chose. Avec une ou des influences plus ou moins marquée sur votre vie actuelle. Au-delà de la compréhension de ce qui s’est passé, un des objectifs est d’intégrer positivement cette expérience en utilisant divers protocoles.

L'entre deux vies est cette période où l'âme retourne auprès des "siens", de ses guides, des "êtres de lumières". Là où elle signe son contrat d'âme, son contrat pour sa prochaine incarnation, son contrat d'apprentissage à l'école de la vie sur terre.

Lors de ce voyage, c'est l'occasion de rencontrer ses guides et de leur poser les questions qui restent sans réponse, des conseils pour évoluer.

L’entre-vies est l’univers spirituel où réside notre âme entre les incarnations. C’est, en fait, notre vraie demeure. Une exploration de l’entre-vies peut avoir plusieurs objectifs. Elle peut vous permettre de :

- communiquer avec vos guides spirituels

- renouer avec votre mission de vie

- reconnecter avec votre essence spirituelle

- connaître votre groupe d’âmes

- recevoir des conseils en lien avec les défis de votre incarnation

- faciliter le pardon de soi et des autres

- comprendre la vraie nature de la mort pour ne plus la craindre

- cheminer dans un processus de deuil en connectant avec des êtres chers décédés

- accéder à de l’information sur certains défis de santé pour être en mesure de les transcender.



Je vous propose la transcription d’une partie d’une hypnose d’entre deux vies. Au-delà des mots, les sensations qui accompagnent cette expérience sont vraiment particulières et personnelles. Ces lignes sont prises en milieu de séance. Avant ces lignes il y a toute une partie d’induction notamment. Et après, il y a tout un processus d’intégration de ce qui a été vécu. De sorte que cette expérience soit bénéfique et utile dans la vie du sujet. Ces « avant/après » ne sont pas retranscrits ici.

Sujet : je suis en train de m’élever, de plus en plus haut, au-dessus des nuages, ça devient très clair, de plus en plus clair, de plus en plus blanc. Je ressens… comme une énergie qui me passe dans le corps, il y a une présence qui est proche là , loin… C’est comme une source lumineuse qui sortirait d’une sorte de fente d’une tête. C’est comme si il y avait une énergie permanente qui en émane.

Maintenant, au milieu de ce nuage de fumée il y a une chaise qui vient apparaître, en dessous de cette chaise il y a des cercles. Des cercles de couleur, aux couleurs de l’arc en ciel et la chaise est en plein milieu.

A mon avis je dois m’asseoir.

Pfffffff (soupir)Je dois m’asseoir mais en même temps je ne suis pas trop tenté parce que… J’ai un peu peur de la suite. Je me suis assis, mais je crois que j’ai pas trop le choix, ça c’est un peu fait spontanément. Au moment où je me suis assis, il y a tout autour de moi en cercle, des vieux barbus qui me regardent… Y’en a plein, j’ai l’impression que ce sont des formes dont l’épaule se mixe avec l’épaule du voisin. C’est marrant parce qu’ils ont l’air sympa malgré tout.

Là, ils me regardent et ils se marrent entre eux… hahaha (rire), alors je rigole aussi. Puisqu’ils rigolent, moi aussi.

En dessous de moi, ces fameux cercles dont je parlais sont en train de se mettre en mouvement. Comme si j’étais sur une sphère qui est en train de se mettre en mouvements et je suis en train de monter avec cette sphère, ça se transforme en toupie en fait. Ca devient gris/argenté. J’arrive dans un espace tout blanc, su sol c’est du carrelage blanc, c’est comme une salle d’hôpital, je suis couché comme sur une table d’opération, je suis tout seul. C’est un dôme. Une pièce en forme de dôme, avec des jets de système d’incendie dans les bâtiments publics. Je suis mouillé de partout.

Maintenant je suis aspiré comme dans une centrifugeuse, mais c’est agréable. Et puis là je suis debout… J’ai une toge blanche, il y a une porte qui s’ouvre…

J’ai une barbe blanche, des cheveux blancs. Je suis en train de prendre connaissance de ce que je fais là. C’est bizarre, c’est comme si j’avais déjà vécu ça des dizaines et des dizaines de fois, comme si c’était un rôle que je connaissais bien. Comme si j’étais habitué à ça. Je suis en train de rejoindre un autre groupe de barbus, on se connait bien, des bonnes accolades, …

Thérapeute : Pourquoi vous êtes réunis ?

Suj : je ne sais pas encore, pour l’instant on se dit bonjour. C’est chaleureux et amical, ça fait du bien ça… Vraiment chaleureux, des accolades, on se prend dans les bras, on se tape sur les épaules, on est content de se revoir… C’est tous es mêmes visages et pourtant c’est tous des gens différents, je sais qu’ils sont tous différents. J’ai des frissons tellement ça fait du bien.

Je m’avance vers quelqu’un qui est sur une sorte de trône. Ca a l’air d’être quelqu’un de vachement important ça à mon avis. Ca a l’air d’être un vieux sage tu vois. Il est éclairé comme sous un projecteur. Tu ne vois que lui. Je me rapproche de lui. Il a une barbe ! C’est incroyable ! On dirait qu’il a une barbe immense. Hooooo. Il a un gros nez ! Hahahahaha (éclat de rire). Il a entendu que je m’étais dit qu’il a un gros nez, il éclate de rire avec moi.

Th : Il a de l’humour alors…

Sujet : Il sait bien que moi aussi alors, ça l’amuse beaucoup. Je me tourne vers lui, il pose sa main sur mon épaule…

Th : tu peux me décrire ?

Suj : Il m’a dit, bienvenue, ça faisait longtemps qu’on t’avait vu. Bienvenue de retour à la maison.

C’est familier, il y a quelque chose qui grandit ici (en posant sa main sur sa poitrine), comme de la chaleur qui se répand partout.

Th : qu’est-ce que tu ressens ?

Suj : … (inspirations profondes) Hmmm…

Il y a une de ces puissances lumineuses ici qui rayonne partout, à travers tous les vaisseaux, et qui rayonne jusqu’au bout de mes pieds, jusqu’au bout de mes mains, …

Th : intègre ça dans toutes les cellules de ton corps et quand tu mettras ta main sur ton cœur, tu pourras te souvenir de ça, de cette sensation, de cette puissance d’énergie…

Suj : Rhoooo… Quelle puissance…

Suj : Je me suis agenouillé devant lui, comme une forme de respect, mais pas hiérarchique, un respect de sagesse. Je ne ressens ni infériorité ni supériorité, je ressens juste de l’amour… De la chaleur humaine, beaucoup d’humour aussi.

Ici s’arrête l’extrait que j’ai choisi de partager avec vous.


Prenez soin de vous.


26 vues